Amour c’est gai, l’amour c’est triste (L’)

de Jean-Daniel Pollet

Au fond d’une impasse du Faubourg-Saint-Antoine, Leon partage deux pieces avec sa soeur Marie. Dans l’une, il recoit ses clients: il est tailleur. Dans l’autre, Marie recoit les siens: elle est voyante extralucide. Leon se sent pleinement heureux jusqu’au jour ou il apprend ce que Marie lui cachait par affection. Elle se prostitue et Maxime, son pretendu fiance, est son souteneur. Ce jour-la, Leon decouvre aussi l’amour sous les traits d’Arlette, jeune provinciale recueillie par Marie.

Amour c’est gai, l’amour c’est triste (L’) , un film de Jean-Daniel Pollet

Avec Claude Melki, Bernadette Lafont, Jean-Pierre Marielle, Chantal Goya

France - 1968 - 90 min - Comédie - Couleur

Visa n° 34725

Affiche - Amour c’est gai, l’amour c’est triste (L’)